mercredi 20 août 2014

Pensionés du monde entier unissez-vous

Alors vous voilà enfin sur le point de prendre la retraite ou sur le point de choisir le meilleur pays pour jouir de votre temps libre.
Vous pouvez bien sûr rester sur place où vous avez déjà votre maison, vos amis, vos enfants, mais il y a une alternative que de plus en plus de pensionés prennent en considération:
Le départ vers un pays plus chaud et si possible moins chèr. 
Suivant les statistiques il y a 6 milions d'anglais qui vont partir à la retraite et 30% pensent aller en Espagne contre 12% en France et 10% en Italie.
Comme plus d'un milion d'autres j'ai pas attendu ces statistiques pour voir que l'Espagne était le meilleur pays pour aller y vivre et cela pas seulement pour faire la sieste. La vie,à part l'eau, coûte 25 à 30% moins cher et cela sans compter que les hivers sont plus doux qu'ailleurs et on ùepargne plus de 50% de chauffage.
Donc; j'ai vendu mes affaires et ai déménagé.
Au départ de Bruxelles pluie et pollution
 Les prix de l'immobilier étaient plus hauts à Bruxelles alors qu'en Espagne étaient au plus bas, j'ai donc vendu et cela m'a permis de trouver une grande propriété pour la moitié du prix reçu et avoir ainsi un petit pactole de mettre en resèrve.
Enfin j'avais mon château en Espagne. Mais d'où vient cette expression? On en parlera plus tard. Pour l'instant parlons des premiers pas à faire: Apprendre l'espagnol.
3 heures plus tard â Torrevieja
Bien que je sois loin d'avoir la même vitesse d'un autoctone, je parle l'espagnol. Cela a été assez facile et me voilà integré dans une nouvelle société avec une nouvelle culture bien aue je devrais dire des nouvelles cultures car Torrevieja est constitué de 50% d'étrangers venant du nord de l'Europe.
Ce blog à pour but de vous donner quelques tuyaux pour faire ce pas et de vous faire partager mes expériences en plus de mon enthosiasme.
Au début je m'étais bien posé la question: L'Italie ou la France?
Aprés plusieurs voyages en Italie j'ai perdu l'envie d'y rester quand, ayant trouvé la maison idéale (Bien Que apparement abandonnée depuis au moin six ans) j`ai lu un écriteau qui disait: Non si vende (On ne vend pas). Comme toutes les maisons visitées avaient un prix exorbitant et un contenu assez peu allechant j'ai abandonné Trieste, oublié la Toscane, la Riviera, la Sardegne et la Sicile et je suis allé prospecter en Espagne.
Ainsi, après avoir quitté le coin le plus pluvieux d'Europe je me trouve dans la région la moins pluvieuse d'Espagne et à la même latitude que la Sicile.
Comment ai-je fait pour trouver cette place?
Cela fait partie de mon prochain post.
A bientôt,
Premier jour, premier levé du soleil, premier café
avec vue sur la ville jusqu¡a la mer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire